The perfumes that belong to the modernism and to the “noir” culture!

Nu_Be world seen by Francesca Gotti, the artist

Italy is one of the pillars of the perfume world because of its history. The greatest Colonia’s are coming from there. Nu_Be is still considered to be the new brand on the market with the magnificient, good concept. When I was in Florence, I was very happy to meet Tommaso Granelli, the man inside the Nu_Be and Francesca Gotti, the visual artist. Two new Nu_Be scents were presented, Mercury and Sulphur, but I am comparing the nature of the modernist Mercury with the “noir” Lithium. The perfumes able to enchant with their opulent scents of modernity. 
_____
L’Italie est un des piliers du monde parfum en raison de son
histoire. Le plus grand Colonia viennent de là.
Nu_Be est toujours considéré comme pour être la nouvelle
marque sur le marché avec le concept magnifique. Quand j’étais à Florence,
j’ai été très heureux de rencontrer Tommaso Granelli, l’homme à l’intérieur de
la Nu_Be et Francesca Gotti, le artist visuel. Deux
nouveaux parfums de Nu_Be ont été présentés, le Mercury et le Sulphur, mais je
compare la nature du Mercury moderniste avec le Lithium « noir ». Les parfums qui sont capables d’enchanter avec leurs parfums
opulents de la modernité. 

Nu_Be Mercury and Lithium by the artist Francesca Gotti

I was very happy that I’ve met Mr. Tommaso, very pleasant co-talker who is a humanist, above all. We were refering to the writings from before and it was nice to finally meet him. Sometimes, I am repeating many things I’ve have said from before because they are important. Italy is well known for its fragrant history. Usually, the most refined classical perfumes were made in Italy. Nu_Be made a radical spin by presenting contemporary, avant-gardistic concept. Parma is now the home of both, Acqua di Parma, the classical fragrances and of Nu_be, paradigmatical fragrances. The situation on the market is also paradigmatical – the globalization started to have its own impacts in general and “niche” or “artistic” perfumery faces mass popularization. The consumers are being faced by the many similar scents. I believe that it’s not about the invention of the new molecules, it’s rather about turning the facet of already familiar molecule into the new one. For example, the rose of the person A can be different than the rose of person B. Mostly, everybody uses the similar patterns. That was the only thing that troubled me about the Nu_Be fragrances. The Mercury and Sulphur are the perfumes that are quitting that philosophy. Both are the brave creations with the certain dose of contemporary take on the perfumery. Experience the one can get out of the Mercury is simply amazing while the Lithium whispers the dark, metallic rose. Mercury and Lithium are totally different scents because the Mercury has beautiful aldehydes while Lithium has opulent and sweet floral heart. I’ve found the “Nu_Be signature” in the Lithium, Oxygen and Helium – something like Guerlinade, the ultra-specific, sweet scent characteristic to each of them. I was having the fragrant soiree at the L’Atelier Francaise where I was talking about Nu_Be. I have used my samples and showed them to the audience. To my understanding, avant-garde perfumery tries to return the human into the “ethos” of the humans. On the old Greek, “ethos” means the character, the core of the human being. The emerging of the new materials enabled contemporary perfumery to return back the idea to the “ethos” – ELdO Secretions Magnifique, Nu_Be, L’Or Blue by Francis Kurkdjian. Nu_Be has avant-garde concept because it tries to evoke how it all started – the primordial explosion known under the name “Big Bang”. There is nothing more essential than our secretions or the idea how it all started. Each perfume carries the name of the chemical ingredient essential for our nature and history. The concept itself is a part of the avant-garde idea of perfumery. 

§
J’ai été très heureux que
j’ai rencontré Mr. Tommaso, très agréable parleur qui est un humaniste, avant
tout. Nous étions en se référant aux écrits d’avant et c’était
agréable de rencontrer enfin. Parfois, je me répète que
j’ai beaucoup de choses ont dit depuis avant parce qu’ils sont importants.
L’Italie est connue pour son histoire parfumée. Habituellement, les parfums classiques plus raffinés ont été
fabriqués en Italie. Nu_Be fait un tour radical en présentant un
concept contemporain, avant-gardistic. Parme abrite aujourd’hui
le siège de deux, Acqua di Parma, les parfums classiques et de Nu_be, parfums
paradigmatique. La situation sur le marché est également paradigmatique – la globalisation a commencé à avoir ses propres impacts en général et « niche » ou
« artistique » parfumerie visages popularisation massive. Les
consommateurs sont rencontrés par les nombreux parfums similaires. Je crois que ce n’est pas sur l’invention des nouvelles
molécules, il s’agit plutôt de transformer la facette de molécule déjà familier
dans la nouvelle. Par exemple, la rose de la personne A peut
être différente de la rose de personne B. surtout, tout le monde utilise les
séquences similaires. C’était la seule chose qui me troublait
tout les parfums de le Nu_Be. Le Mercury et le Sulphur sont les parfums qui quittent cette philosophie. Tous
deux sont les créations courageuses avec certaine la dose du regard contemporain
sur la parfumerie. Expérience que celui ne peut sortir le Mercury est tout simplement incroyable, alors que le Lithium chuchote
l’obscurité, metallic rose. Mercury et le Lithium sont
totalement différents parfums parce que le soufre a beau aldéhydes tandis que
Lithium a coeur floral opulent et doux. J’ai trouvé la signature «
Nu_Be » dans le Lithium, l’Oxygène et d’Hélium – quelque chose comme la
Guerlinade, la caractéristique de parfum ultra précise et douce à chacun d’eux.
J’ai eu la soirée parfumée à la L’Atelier française où je
parlais de Nu_Be. J’ai utilisé mes échantillons et leur a
montré au public. À ma connaissance, parfumerie
avant-gardiste tente de renvoyer l’homme dans le « ethos » des humains.
Sur le grec ancien, « ethos » signifie le caractère, le noyau
de l’être humain. Parfumerie contemporaine à retourner l’idée
à le « ethos » – ELdO Sécrétions Magnifique, Nu_Be, L’Or Blue par Francis
Kurkdjian a permis l’émergence de nouveaux matériaux. Nu_Be
a concept avant-gardiste parce qu’elle essaie d’évoquer comment tout a commencé
– l’explosion primordiale, connue sous le nom de « Big Bang ». Il n’y a rien de plus essentiel que nos sécrétions ou l’idée comment tout a commencé.
Chaque parfum porte le nom de l’ingrédient chimique essentiel
pour notre nature et l’histoire. Le concept lui-même est
une partie de l’idée avant-gardiste de la parfumerie. 


Nu_Be image

I have decided to confront two different aesthetic worlds – Mercury’s modernism VS Lithium’s “noireness”. One of the most reputable modernist creation is one of the most reputable perfume ever made – Chanel No. 5. Mies van der Rohe was the first one to use modern materials such as the glass. His “glass house” is one of the most succesful buildings ever made. The glass was used for the first time in such amount to substitute the traditional walls. Chanel No. 5 has beautiful French bouquet but it is surrounded by aldehydes. Aldehydes were the new materials at the time, mostly invented in the German laboratories. Mercury by Nu_Be is respiring by aldehydic head notes. That’s what makes it so unusual and so beautiful. No. 5 is built around traditional French floral bouquet and the one needs to go through the aldehydic wall. It is the same with the Mercury – after the aldehydic wall, the one enters into the world of citruses and soft woods. The heart is shimmering and reflects the citruses with the touch of aldehydes. The aldehydes are not heavy nor suffocating, they are very “alive” and vibrant! The dry down offers warm woods, cedar wood and sandalwood. It starts very vibrantly but after a while it settles down on the skin turning into the soft-woody base. The reason why we can consider Mercury as a part of neomodernism is because it possess aldehydes which are dominating the scent. It can’t be only “modernism” because the aldehydes and the whole composition is very modern, contemporary, but it uses modern materials. Snyhtesis of the both gives the neomodernism. 
I suppose that some of you have heard of Hannah Arendt, philosopher, writer, thinker, polit. scientist; she said that the “pop culture” was the totality of the ideas and everything that surrounds the society. By the influence of the media, some of the things we cared about could be lost. She is right and she said that perfectly. “Noir” became very popular recently because it starts to be the trend again. Back before, it was a real deal. Old noir movies and books had strong influence on the society. The problem about the artistic perfumery market is that there are many rose-based scents. When I was writing in general I didn’t concentrate on the single perfume. The one needs to look at a perfume as the individual creation. Lithium is a part of the “noir” culture. It is possible because the rose and the saffron note mixed up with the leather are giving dark and mysterious scent. On top of all, there are spices that are making it vibrant and more complex. Lithium is very opulent perfume that surrounds your skin with its floral bouquet. Opening is very spicy that turns quickly into the thick and opulent floral bouquet. It’s the sweet smell of smoky rose blended with saffron and hints of iris. The dry down goes very, very soft and powdery. Dry down is floral and sweet with the touches of woods. 
Both perfumes won me over because they are offering great olfactive experiences. I believe they are true representatives of the given art directions. They are respiring with modernity and vibrant spirit but above all, with the great olfctive aesthetics which is the most important thing to me.    
§
J’ai décidé de confronter
deux mondes esthétiques – modernisme mercurien “Noireness” de VS Lithium.
Un de la plus réputée création moderniste est l’un des plus
réputé jamais fait – le parfum de Chanel n ° 5. Mies
van der Rohe a été le premier à utiliser des matériaux modernes tels que le
verre. Sa « maison de verre » est l’un des plupart
des bâtiments succesful jamais réalisés. Le verre a été utilisé
pour la première fois en telle quantité de substituer les murs traditionnels.
Chanel n ° 5 a beau bouquet français, mais il est entouré
d’aldéhydes. Aldéhydes ont été les nouveaux matériaux à
la fois, inventé pour la plupart dans les laboratoires allemands. Mercure de Nu_Be est électronégatif par des notes de tête
aldéhydiques. C’est ce qui le rend si rare et si beau.
N ° 5 est construit autour traditionnel bouquet floral
français et celui doit passer par le mur aldéhydique. C’est
la même chose avec le mercure – après le mur aldéhydique, celui entre dans le
monde d’agrumes et de bois tendres. Le cœur est chatoyante et
reflète les agrumes avec la touche d’aldéhydes. Les
aldéhydes ne sont pas lourds ni étouffante, ils sont très « vivante » et
dynamique ! Le sec vers le bas vous propose des bois
chauds, de bois de cèdre et de santal. Il commence très vibrante,
mais après un certain temps il s’installe sur la peau, transformant le
soft-woody base. La raison pourquoi on peut considérer le
mercure dans le cadre de neomodernism est parce qu’il possède des aldéhydes qui
dominent le parfum. Il ne peut pas être le seul « modernisme »
parce que les aldéhydes et toute la composition est très moderne et
contemporain, mais il utilise des matériaux modernes. Snyhtesis des deux donne la neomodernism.
Je suppose que certains
d’entre vous ont entendu parler de Hannah Arendt, philosophe, écrivain, penseur,
scientifique polit ; elle a dit que la « culture pop » était
l’ensemble des idées et tout ce qui entoure la société. Par
l’influence des médias, certaines choses que nous souciait pourraient être
perdus. Elle a raison et elle dit que parfaitement.
« Noir » est devenu très populaire récemment parce qu’il
commence à être de nouveau la tendance. Avant, c’était une vraie
affaire. Livres
et vieux films noir ont une influence forte sur la société. Le
problème sur le marché de la parfumerie artistique, c’est qu’il y a plusieurs
parfums axée sur le rose. Quand j’écrivais en
général je ne me concentrer sur le parfum unique. Celui
doit se pencher sur un parfum comme la création individuelle. Le lithium est une partie de la culture « noir ».
Il est possible parce que la rose et la note de safran
mélangé avec le cuir donnent un parfum sombre et mystérieux. En plus de tout, il y a des épices qui rendent vivante et
plus complexes. Le lithium est le parfum très opulente qui
entoure votre peau grâce à son bouquet floral. L’ouverture est très épicée, qui se transforme rapidement en
le bouquet floral opulent et épais. C’est la douce odeur de
rose fumé mélangé avec le safran et les notes de l’iris. Le sec
vers le bas va très, très doux et poudreux. Sec est
floral et doux avec les touches de bois.
Les deux parfums m’a
conquis car ils offrent de grandes expériences olfactives. Selon
moi, qu’ils sont les véritables représentants des directions art donnée.
Ils sont respirants avec modernité et esprit dynamique, mais
surtout, avec l’esthétique de la grande olfctive qui est la chose la plus
importante pour moi. 

Artistic impression – Mercury: Very good
Direction: Modernism
Type: Woody – aldehydic 
Quality of the raw materials: Very good 
Note: The perfume that evokes the  scent of the another time with the modern twist

Perfume notes I sense: aldehydes, citruses, cedar wood, sandalwood



Artistic impression – Lithium: Very good
Direction: Noir
Type: Oriental floral 
Quality of the raw materials: Very good 
Note: The perfume that has opulent and thick floral heart with the “noir” atmosphere

Perfume notes I sense: rose, cynnamon, saffron, violet, iris, patchouly


Juraj, BL’eauOG

Share: